Remise des prix le 26 novembre à Déols

La remise des prix de l’édition 2016 s’est déroulée samedi 26 novembre à Déols, en présence de Patricia Vignat, Prix Astronics de la Nouvelle George Sand pour Une parcelle d'humanité, d’Agnès Renaut, Prix Maguy Albet pour Entre terre et Cher, une saison d'entre-deux et de Louise Berthelot, également distinguée pour Fragmentations.

Elles seront toutes les trois réunies dans le recueil en préparation, en compagnie de Michelle Beccaria, Prix Piaulet Aviation pour Rendez-vous à l'hôtel Roma Termini, de Jelena Chadelaud, Prix Denis Brulet pour Contra spem in spe, de Catherine Gucher pour Exils, d’Anne Idoux-Thivet pour Le bleu des Della Robbia, et de Martine Pedinielli pour L'homme aux cuisses de grenouille.

Parmi les faits marquants de cette édition, le retour à Déols de Marie-Christine Quentin, lauréate 2011, a été particulièrement apprécié. Marie-Christine est depuis devenue une véritable ambassadrice de la Nouvelle George Sand, témoignant volontiers de l’impulsion que le concours a donné à sa carrière littéraire. Nous la retrouvons aujourd’hui comme partenaire, puisqu’elle représente au concours les éditions l’Harmattan, dont elle dirige la toute jeune collection, consacrée aux… nouvelles !

Rendez-vous prochainement sur cette page pour des échos du concours et des textes primés, et aussi, bien sûr pour des informations sur l’édition 2017. Car c’est sûr maintenant, il y aura bien une édition 2017 !

 

 

Résultats de l'édition 2016

Félicitations à vous toutes, nos 352 candidates, pour le plus beau des succès, avoir conçu une nouvelle et l'avoir écrite le plus souvent avec beaucoup de talent. Voici donc les résultats, qui distinguent une poignée de nouvelles sans remettre en aucune façon la qualité des autres, nous tenons à le souligner de nouveau :

Patricia VIGNAT est lauréate du prix ASTRONICS de la Nouvelle George Sand pour Une parcelle d'humanité ; 


Michelle BECCARIA reçoit le prix Jean-François PIAULET pour Rendez-vous à l'hôtel Roma Termini ; 


Agnès RENAUT obtient le prix Maguy ALBET pour Entre terre et Cher, une saison d'entre-deux ;


Jelena CHADELAUD obtient le prix PRIX Denis BRULET pour Contra spem in spe.

 

Ces nouvelles seront publiées par l’Harmattan, ainsi que celles de Catherine GUCHER pour exils, de Martine PEDINIELLI pour L'homme aux cuisses de grenouille, de Louise BERTHELOT pour Fragmentations et d’Anne IDOUX-THIVET pour Le bleu des Della Robbia.


Pour en savoir plus : la page Facebook du concours 


Le thème de l'édition était "Fragment(s)"


Consultez le réglement :
-
sur la page suivante
- en cliquant directement ici

 

 

 

Résultats de l'édition 2015 

Anne-Marie ALLIOT-SCHAETTEL, de Laval, est avec "toucher la lumière" notre "Nouvelle George Sand" 2015
 
Alice PARRIAT, 24 ans, d'Oberschaeffolsheim (bonne chance à la Présidente pour le prononcer lors de la remise des prix...) obtient le Prix Jeune pour La nuit des mouches à feu
 
Publication proposée aussi à :
 
- Jenane WAHBY, de Paris 9eme pour Deuxième étoile à droite 
 
 
- Anne Camille CHARLIAT, étudiante de Paris 6eme pour A l'aube lorsque domine encore la nuit.
 
- Christine BORIE, de Brive, pour Ne rentre pas trop tard
 
- Magalie BREMAUD, de Carmaux, pour Fiat lux
 
- Sabine AUSSENAC, de Toulouse, pour L'enfant des matelles  
 

 

EDITION 2015 : 

La phase de lecture est longue cette année en raison du nombre de nouvelles reçues, en très fort accroissement !

Les délibérations du jury se tiendront principalement en octobre 2015.

Les résultats seront donc annoncés fin octobre début novembre 2015.

Sauf cataclysme, il y aura bien une édition 2016, dont le thème sera annoncé ici-même et sur la page Facebook au plus tard début 2016 (les nouvelles seront alors reçues jusque mi-juin 2016).

Des évolutions du règlement sont envisagées. Ce nouveau règlement sera également disponible en tout début d'année.

 

SOUTENEZ LE CONCOURS !

Faites connaître les recueils des nouvelles primées, pour aider la Nouvelle Sand à durer ! Merci d'avance !

 


 

2013, une année faste ! Savoir pourquoi ? C'est ici !

 Remise du prix 2013 le 16 novembre 2013 à Déols

Catherine Ligeon, lauréate 2013 (à droite, un bouquet à la main), Magali Brémaud, lauréate du Prix Denis Brulet 2012 (à gauche, un bouquet à la main),Catherine Ménard, distinguée en 2013, (au centre, un bouquet à la main), près d'Annie Hugon, au centre avec également... un bouquet à la main, et avec, en plus, le très joli recueil de l'édition 2012..., en compagnie de partenaires et de représentants du jury

 

Avec un léger crissement, Catherine LIGEON est la nouvelle George Sand 2013 !

L’avis du jury : « Une écriture virtuose -  Une langue riche et puissante, truffée de magnifiques et touchantes métaphores. Histoire  et personnages  sont vibrants de sincérité et le lecteur est étreint par l’émotion à chaque ligne. Un texte bien construit dont la chute inattendue terrasse la narratrice comme le lecteur. Le souvenir ici n’est pas une réminiscence, il surgit avec l’écriture ».

 

Elle devance de quelques voix les Secrets de cuisine d’Anne-Marie ARBORIO

L’avis du jury : « Une histoire originale, portée par une écriture sobre, mais soignée, moderne et vigoureuse qui emprunte parfois à la langue orale. Sans fioriture. Le décor il est vrai ne  se prête pas aux arabesques et les personnages ne survivent que par leurs récits. Une vraie nouvelle, émaillée d’indices dont la chute bouleversante éclaire le lecteur sur l’atmosphère pesante que suggère le texte ligne après ligne.

Le parfum de riz chaud  d’Alexandra Malala RAZAFINDRABE a envoûté le jury qui lui décerne les encouragements « Jeune plume » pour son « écriture  riche et prometteuse ».

Catherine MENARD se verra également proposer la publication pour Toutes les terres se valent.

 

Création © ABProd